[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet] [Page 5]
[Page 4]
[Page 24]
[Page 2]
[Page 3]
[Page 1]
[Moselle Aviculture]
[Page 27]

- Présentation: Le liseron des champs, très commun, rampe autant qu'il grimpe. Le liseron résiste à toute sécheresse. Il atteint une hauteur entre 1 et 5 m selon le type (haies) et fleurit de juin à septembre

- Où le trouve-t-on ? Dans nos jardins ( rampant) ou sur les clôtures ( grimpant). Les clochettes ( fleurs) sentent agréablement la vanille.

- Comment l'utilise-t-on ?  mélangé à d'autres herbes, les lapins en sont friands. L'homme peut utiliser le liseron comme plante médicinale contre les affections biliaires.

- Propriétés:   Protéines: 23%     Amidon : /

                             Graisse:    4%       Digestibilité: /

                             Fibres:    20%







- Présentation: Plante connue pour les piqûres brûlantes qu'elle inflige à ceux qui la manipulent. Elle a une ressemblance avec le houblon ou le chanvre et atteint une hauteur pouvant aller jusqu'à 1 ,20 m à fleurs verdâtres

- Où la trouve-t-on ? Appartenant à la famille des Urticacées on la trouve dans les jardins mais aussi le long des murs. Cette plante se propage surtout par son rhizome ramifié.

- Comment l'utilise-t-on ?  Séchée, constitue un excellent fourrage pendant l'hiver et pour les jeunes. Les orties hachées sont souvent utilisées pour les oiseaux de basse-cour. Elle contient en outre de la vitamine C, des sels minéraux et de la provitamine A.

- Propriétés:   Protéines: 25%     Amidon: /

                             Graisse:    4%       Digestibilité:    80%

                             Fibres:    17%



- Présentation: De la famille des légumineuses comme les fèves, les pois, les lentilles. Hauteur 40 cm. Donne un fourrage et des graines protéinées

- Où la trouve-t-on ? Dans les prés et le jardin. Peut également être semée dans un champ. La paille de la vesce est riche en chaux et possède très peu de phosphate.

- Comment l'utilise-t-on ?  Mélangée à l'herbe, la vesce est adorée des lapins. Peut être ensilée mais perd un pourcentage de protéines lors de la fermentation. Les graines s'emploient également pour l'engraissement des lapins

- Propriétés:   Protéines: 4%       Amidon: /

                             Graisse:   0,5%     Digestibilité:    70%

                             Fibres:    4%








- Présentation: Plante vivace. Extrêmement envahissante par ses rhizomes traçants, noirâtres, s'enfonçant profondément dans le sol. Elles sont de deux sortes, les unes dites fertiles, d'un brun roussâtre, les autres, dites stériles, sont de couleur verte se formant plus tardivement

- Où la trouve-t-on ? Commune en toutes régins. Dans les jardins, aux endroits humides et le log des murs. Très difficile à détruire

- Comment l'utilise-t-on ?  Les lapins en sont friands. Leur donner à discrétion.

- Propriétés:   Protéines: : /          Amidon: /

                             Graisse:   /             Digestibilité:    /

                             Fibres:    /


  

- Présentation: C'est une plante en forme d'arbrisseau se caractérisant par des feuilles et parfois aussi des tiges épineuses. Le chardon des champs appartient à la famille des composées chardonneux

- Où le trouve-t-on ? Le chardon pousse dans nos jardins. Il mesure jusqu'à 60 cm de hauteur et fleurit de juillet à septembre. Pour le cultivateur et le jardinier, le chardon est une mauvaise herbe bien encombrante.

- Comment l'utilise-t-on ?  Les lapins en raffolent surtout quand les épines sont encore jeunes et inoffensives ou bien déjà fanées et mélangées au foin. Peut être ensilé.

- Propriétés:   Protéines: 12%     Amidon sucré: 40%

                             Graisse:    4%       Digestibilité:    86%

                             Fibres:    17%
 

  


LES DIFFERENTES PLANTES POUR NOS LAPINS

Avant propos:

De nos jours, le problème de l'alimentation de nos lapins est devenu un problème crucial. Dans nos campagnes l'éleveur distribue souvent, en plus de l'alimentation composée du commerce, quelques plantes considérées à tort comme mauvaises herbes dans son jardin. La nature lui offre ainsi des produits qui peuvent servir de complément ou dessert à ses protégés.

Ci-après quelques conseils qui lui permettront de bien identifier ces plantes. Celles-ci peuvent être, selon leur type, fourragères, médicinales ou dans certain cas toxiques. Leur distribution doit être bien régulée afin d'éviter certains désagréments.

Quelques plantes toxiques : l’if, le muguet, la renoncule, la cigüe, le colchique ….

Quelques plantes médicinales : l’armoise commune, la camomille, le cumin., la bourse- à-pasteur, l’ortie blanche

Parmi les plantes fourragères nous ne décrirons que celles que l'éleveur a pour habitude de trouver dans son jardin. Les décrire toutes dépasserait, et de loin, le cadre de notre édition. La description de la plante se fera de la façon suivante:

- à quoi ressemble la plante?

- où la trouve-t-on?

- comment l'utilise-t-on ?

- quelles sont ses propriétés?


LE CHARDON DES CHAMPS


         












LE LISERON DES CHAMPS












LA GRANDE ORTIE











       LA VESCE











PRELES DES CHAMPS ( ou queue de chat)